Finance islamique monde : Le Togo émet ses premières obligations islamiques 

Selon l’Agence Ecofin, après le Côte d’Ivoire et le Sénégal, en Afrique de l’ouest, la république togolaise a aussi procédé au lancement d’un sukuk (emprunt obligataire compatible à la loi islamique), avec pour objectif de mobiliser 150 milliards de FCFA. Au total, ce sont 15 millions de titres d’une valeur de 10 000 FCFA, qui sont proposés dans le cadre d’un appel d’offre qui court depuis le 20 juillet et devrait rester ouvert jusqu’au 10 août 2016. L’offre est assortie d’un taux d’intérêt de 6,5% pour une maturité qui ira jusqu’en 2026.

Le principal arrangeur de l’opération est la Islamic Corporation for the Development of the Private Sector, la branche de la Banque Islamique de Développement en charge du secteur privé.


SGI Africaine Bourse, filiale d’Attijariwafa Bank, Coris Bourse, Ecobank Development Corporation, la Société de gestion et d’intermédiation du Togo et BOA Capital Securities du groupe marocain BMCE Bank of Africa, agiront comme co-chefs de file du syndicat de placement.

De Tunis à Johannesburg, en Afrique du sud, la finance islamique et ses différents produits séduisent les gouvernements africains, dont les principaux responsables soulignent la souplesse des conditions. Malgré sa progression importante, elle aura encore du chemin à faire, cependant, pour atteindre les volumes des emprunts en dollars US et ceux libellés en devises nationales effectués par les pays de la région.

Assurance vie halal Swiss Life

Swiss Life a lance la première Assurance vie charia compatible, la 1ère assurance vie halal !

Le site testepourvous.com  a étudié le contrat d’assurance vie halal de Swisslife.

Voici le résultat de leur étude  :

Longtemps annoncé, rarement concrétisé, Swiss Life lance « Salam Epargne & placement » un contrat individuel multisupport, qui permet d’investir dans la Sicav Salam-Pax Sicav, un fond comprenant des OPCVM répondant aux principes de la finance éthique et islamique. Cette assurance vie halal est destinée aux résidents Français, désirant épargner dans le respect des principes de leur foi.

Salam Epargne & Placement, une assurance vie charia compatible

Salam Epargne & Placement est un contrat individuel multisupport. Il est accessible à partir de 3.000 euros de versement initial, le versement complémentaire est de 1500 euros minimum.

Les frais de versement s’élèvent à 4.95 % quel que soit le montant du versement. Les frais de gestion sur le fonds en unité de compte sont de 1.1 % quel que soit le montant de l’encours, quant aux frais de gestion sur le fonds en euros, ils sont gratuits.

Les versements programmés, sont possibles à partir de 75 euros par mois et le montant minimum pour les versements non programmés est fixé à 300 euros par support.

Les arbitrages s’effectuent pour un montant minimum de 1.500 euros, le premier est gratuit. Les frais d’arbitrage suivants sont proportionnels au montant transféré à hauteur de 0,2 % avec un montant forfaitaire de 30 euros par opération.


Les spécificités d’un contrat Charia Compatible

Le contrat a été validé par le conseil de conformité éthique, l’Acerfi (Audit, Conformité Et Recherche en Finance Islamique), puisqu’il répond aux 5 principes de la finance islamique :

  • Il ne propose pas d’intérêt et d’usure puisque le gain « abusif et généré par une transaction déséquilibrée » est prohibé par l’islam ;
  • Il ne permet pas la réalisation d’investissements aléatoires et incertains.
  • Pas d’activités illicites au sens de l’islam : Aucun investissement n’est fait dans les activités liées au hasard, au tabac, à la pornographie, à l’alcool, à la filière porcine et à l’armement ;
  • Il s’engage dans l’économie réelle et tangible ;
  • Partage des profits et des pertes.

L’évaluation de la charia compatibilité

Le contrat Salam Epargne & Placement se démarque à plusieurs titres des contrats d’assurance vie classiques.
Tout d’abord, par son fonds euro, appelé « fonds d’attente », qui ne donne pas accès à une participation aux bénéfices, alors que dans la plupart des contrats d’assurance vie dits « classiques », le fonds euros est revalorisé par cette participation aux bénéfices.
Le support fournis est unique, alors que la majorité des contrats proposent en moyenne 200 supports. Cela s’explique probablement par un nombre très faible de fonds charia compatibles.
En accord avec l’obligation du partage des pertes et profits, le support UC « Salam Pax » permet de rémunérer l’adhérent en cas de profit, dans le cas contraire, la perte est supportée par tous.
En conformité avec la loi islamique, il n’y a pas de garantie décès, en effet, toute spéculation sur un évènement incertain et aléatoire est condamnée. D’où, l’absence de garantie plancher présente dans la plupart des contrats d’assurance vie classique.
Contractuellement, les avances ne sont pas prévues au contrat. Une avance s’apparentant à un prêt, elle est interdite.
Alors que la plupart des contrats proposent des sorties en rente viagère et en capital, ce contrat ne présente qu’une sortie en capital.
Enfin on retrouve dans ce contrat une dimension éthique que l’on peut retrouver dans certains contrats proposant des fonds ISR (investissement socialement responsable). C’est le cas du contrat d’assurance vie « Assurance vie responsable et solidaire » distribué par la MAIF, répondant aussi à une éthique non pas religieuse, mais d’investissement.
Ce contrat présente de nombreux avantages pour les personnes de confession musulmane qui souhaitent placer leur argent, bien que les frais de gestion sur UC soient assez élevés, qu’il n’y ait aucune revalorisation de l’épargne placée sur le fonds euros, et que le support UC soit unique. Cependant les millions de musulmans de France, vont pouvoir bénéficier du placement préféré des Français, tout en étant en conformité avec leurs convictions religieuses.

Retouvez l’article complet ici